Où sommes-nous rendus dans l’ascension et l’évolution de l’humanité?

Blog Ascension corps de lumièreBienvenue sur le blog de l’Académie Internationale du Savoir Être – AISE

Où sommes-nous rendus dans l’ascension et l’évolution de l’humanité?

Plusieurs d’entre nous sommes en quête d’une meilleure compréhension des relations qui unissent l’âme et la matière, le visible à l’invisible, la partie ombre et la partie lumineuse en nous, etc.

Le monde de l’invisible, de l’âme, de la famille d’âmes, de nos guides, des relations qui persistent dans le monde des défunts après la vie sur terre, des vibrations que nous captons venant des Univers environnants reste très souvent une énigme pour nous.

Également nous ne pouvons plus ignorer que notre façon d’agir et de réagir dans certaines situations a un impact sur la nature, sur les animaux et sur les autres humains vivants sur la terre.

Tout nous incite à essayer de comprendre scientifiquement, d’une façon logique et cartésienne, les rapports qui nous unissent à l’énergie qui nous permet de bouger, d’exister, de nourrir notre corps physique en le gardant le plus énergique possible.

L’humanité entière est en grande évolution aussi bien du côté scientifique que du côté relationnel entre l’âme et la matière.

De nombreuses questions se posent dans ce domaine. Alors laissez-moi vous raconter à ma façon et d’une manière bien imagée comment l’âme décida d’utiliser le corps humain pour faire l’expérience de la matière et du monde des émotions.

« Au début de la création, les âmes décidèrent d’envoyer en éclaireur un membre de leur famille. Ils choisirent une âme puissante, généreuse et la plus lumineuse d’entre elles afin d’explorer la densité de la matière existant sur cette planète terre. L’âme a fait de nombreux voyages et explora de son mieux l’ombre, la matière et les effets que produisait sa lumière sur les autres créatures vivantes sur terre.

À cette époque, l’âme choisissait comme véhicule physique; un corps de lumière. Cet être physique s’appelait Lumen (lumière). Cet être de lumière se démarquait des autres espèces de la création par son intelligence, son discernement et sa volonté. Son corps de lumière lui servait d’écran pour capter les vibrations qui l’entourait.

Il vivait sur terre guidé principalement de ses antennes intuitives qui captaient les fréquences vibratoires environnantes. Par son corps de lumière, Lumen vivait totalement en confiance, car il savait pouvoir capter les dangers et choisir le chemin qui lui était favorable. Il savait communiquer avec tous les règnes de la création et avec la vie existant dans l’Univers et sur les plans invisibles. Par son intuition et ses perceptions vibratoires que lui procurait son corps de lumière, Lumen vivait en harmonie et en équilibre sur terre. Sa lumière éclairait son passage sur la terre et lui procurait la sécurité nécessaire pour ses explorations terrestres. La lumière, les couleurs, les sons, les odeurs étaient les moyens par excellence avec lesquels il communiquait avec la vie existant sur tous les plans de la création.

La famille de l’âme accompagnait inlassablement Lumen dans sa quête vers la connaissance approfondie de la matière.

À chacune de ses descentes terrestres, l’âme motiva Lumen à s’aventurer toujours plus profondément dans la densité de la matière et dans ce monde des émotions qu’elle découvrait.

Lumen se transforma afin d’accomplir la mission de l’âme et baissa volontairement son intensité lumineuse afin de mieux se véhiculer dans la profondeur de l’être vivant qu’il était. Il s’aventure à explorer des sensations étranges appelées émotions, sentiments, ressentis.

Par conséquent, il vibra différemment et Lumen devint l’humain que nous sommes maintenant.

L’humain baissa ses vibrations, sa lumière, ses capacité de capter les fréquences vibratoires afin d’explorer les instincts de l’être complexe qu’il était en train de devenir.

Il mit de côté son intuition pour développer sa logique, son rationnel, ses capacités d’analyser les dangers et de trouver ses solutions. L’humain devint ingénieux, créatif, penseur, inventif. Il apprit à se sortir de nombreux pièges que les émotions lui faisaient vivre. Les émotions que l’humain rencontra dans la matière devinrent de plus en plus nombreuses et complexes.

Les multiples expériences d’ombre, de lumière, allant du monde visible à l’invisible, du raisonnable à l’irraisonnable rendirent difficile à l’humain de trouver son chemin parmi toutes ces émotions à gérer.

Encore aujourd’hui, l’être humain que nous sommes, nous nous débattons avec cette dualité, âme et matière, ombre et lumière, le monde visible et invisible, la terre et l’Univers, etc.

Comment vivre en harmonie ces dualités?
C’est une grande question que nous nous posons.

Écrit par Agathe Raymond.

Notre prochain article :

 

3 Comments

  1. GINETTE G. dit :

    un petit mot : d’après ce merveilleux texte époustouflant , je me dis que TOUTE LA CRÉATION EST POÉSIE….
    JE ME JOINS AUSSI À TEILHARD DE CHARDIN :
     » RIEN NE RESSEMBLE PLUS À UN CHEMIN DE CROIX QUE L’ÉPOPÉE HUMAINE !  »
    TOUTES ET TOUS , JE VOUS AIME GRANDEMENT ! NAMASTE !
    GINETTE

  2. Catherine C. dit :

    la confirmation de ce que je savais..de ce que je ressens comme une évidence merci!

  3. Colombe dit :

    Chère Agathe, quelle belle histoire simple et complexe en même temps, paradoxale l’histoire de l’humain sur terre en fait…

    Merci de nous dire, nous partager, nous sensibiliser, nous aider, nous rappeler que l’important est de «Se souvenir de Qui Je suis»!

    Namaste
    Colombe

Laisser un commentaire à Catherine C.




Voir le calendrier des rencontres ressourcement >

octobre, 2017

lun

mar

mer

jeu

ven

sam

dim

-

-

-

-

-

-

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

Aucun événement

SUIVEZ-NOUS SUR
LES RÉSEAUX SOCIAUX :


X