Je transforme mes attitudes – Je décide de vivre avec le plaisir

Décider de vivre avec «le plaisir» c’est décider de s’investir concrètement à changer certaines attitudes. Avoir l’attitude au plaisir n’est pas donné à chacun de nous. Certains viennent au monde dans la «potion magique» que donne l’énergie du plaisir et d’autres doivent apprendre à stimuler le plaisir pour garder le goût de vivre.

Le plaisir est une sensation intérieure de satisfaction et de contentement devant les situations qui se présentent à nous.

Décider de vivre avec le plaisir nous demande d’être très vigilant à nos pensées et de décider d’adopter des attitudes d’ouverture d’esprit devant ce qui nous apparaît être décevant.

La façon dont nous abordons les situations décevantes nous pousse à entretenir une attitude correspondant à l’interprétation que nous faisons de cette situation.

Si nous croyons que nous sommes injustement traités, ou que les autres nous ont laissé seuls, abandonnés ou qu’ils nous ont trahis nous prendrons une attitude réactive, combative, défensive, etc. Aucun plaisir, aucune satisfaction, aucun élément positif ne viendront nourrir nos pensées. Nous adopterons une attitude défaitiste. Nous enregistrerons dans notre mémoire qu’il n’y a aucun plaisir à se faire confiance. Nos attitudes avec lesquelles nous vivons, nos expériences déterminent notre degré de réussite et de bien-être.

Une attitude tournée vers nos possibilités de transformer une défaite en réussite, une déception en possibilité d’en retirer quelque chose d’agréable et de positif fait toute la différence dans notre vie.

Je transforme mes attitudes

Transformer nos attitudes défaitistes, négatives et frustrantes en attitudes de confiance, de satisfaction, de fierté de soi nous permet de vivre en harmonie pour le reste de notre vie.

Dès l’instant où nous acceptons de transformer certaines attitudes, nous sommes en mesure de nous ouvrir à une autre perception de nous-mêmes – de notre vie – d’une autre réalité que celle avec laquelle nous sommes en réaction, en colère, en combat toute notre vie.

Une attitude est une façon de se tenir devant les autres, de se comporter avec les sentiments qui nous habitent et avec les croyances qui sont les fondations sur lesquelles nous nous appuyons pour se faire une opinion. Aussi longtemps que nous croyons avoir raison. Aussi longtemps que nous croyons que les autres cherchent à nous prendre en défaut. Aussi longtemps que nous nous comportons en victime, en rebelle, en justicier notre vie ne peut pas se transformer. Nos émotions, nos sentiments restent les mêmes et nos pensées suivent ce même chemin défaitiste, négatif, essayant de se protéger des autres.

Nous utilisons une attitude combattante fermée aux autres, se croyant abandonné, délaissé par les autres, accusés, jugé, blâmé malgré nos bonnes intentions.

En prenant le temps d’observer notre fermeture à soi et aux autres. En prenant le temps de s’avouer à soi-même que nous nous comportons d’une façon irréaliste, enfantine, en résistance, voulant prouver aux autres que c’est injuste. En gardant un comportement de méfiance, notre vie ne peut pas être prise du bon côté.

Ce que nous pouvons changer ce sont nos croyances qui sont responsables de nos peurs, notre attitude défensive, attaquante, révoltée, offensive, soumise devant certaines situations qui nous rappellent des souvenirs d’enfance.

Ce que nous ne pouvons pas changer ce sont les situations du passé où nous avons dû faire face à un défi personnel. Ce que nous ne pouvons pas changer c’est le sang qui coule dans nos veines, notre naissance, l’environnement dans lequel nous sommes venus apprendre à réparer nos émotions, à libérer nos souffrances et apprendre à avoir de la gratitude pour la vie qui nous est donnée.

Nous pouvons changer le regard que nous avons sur nous, sur l’être merveilleux que nous sommes. Nous pouvons accepter de nous faire confiance, d’accepter que nous avons des ressources, des qualités, des talents qui nous différencient des autres. Nous pouvons nous rassurer, faire taire notre mental qui nous laisse croire que nous sommes en danger, que nous sommes incompétents, incompris, etc.

Pour que quelque chose change dans notre vie, pour que nous puissions prendre la vie du bon côté nous devons accepter de reconnaître la belle personne que nous sommes.

Je décide de vivre avec plaisir

La satisfaction de soi conduit au plaisir de réussir, au plaisir d’exister, au plaisir d’apprendre et d’expérimenter.

Le plaisir est une source d’énergie qui stimule la motivation, la fierté et le contentement de soi. Lorsque notre corps physique ressent du plaisir, il reçoit une poussée d’énergie qui nous motive à agir, à aller de l’avant, à communiquer avec les autres nos réussites et notre satisfaction.

Que signifie être satisfait de soi?

Être satisfait de soi se ressent lorsque nous atteignons intérieurement une sensation qui nous confirme que nous avons rempli les conditions requises face à nos attentes. Lorsque nous considérons la situation comme étant acceptable et satisfaisante pour nous.

Pour développer la satisfaction et le plaisir de se sentir satisfait, il nous faut prendre intérieurement une attitude de contentement lorsque nous posons une action. Lorsque nous nous dirigeons vers un objectif à atteindre. Lorsque nous acceptons d’expérimenter une nouvelle expérience.

La satisfaction ne vient pas naturellement nous devons construire en nous cette attitude qui conduit au plaisir et à une sensation de bien-être intérieur.

La satisfaction se construit en mettant en place une attitude de fierté devant les résultats obtenus, devant les exigences et les attentes que nous laissons partir pour revenir à une simplicité et une sincérité avec soi-même.

L’insatisfaction est un fléau social et intellectuel qui nous pousse vers des exigences de «perfectionnisme» et des attentes que nous ne pouvons pas combler. L’insatisfaction ne tient pas compte des résultats obtenus.

Être satisfait c’est être content de ce qui est même si cela n’est pas tout à fait parfait selon nos attentes.

Pour prendre sa vie du bon côté nous devons accepter de changer d’attitude devant nos actions et nos réalisations.

Notre prochain article :

Nous regarderons ensemble comment prendre la vie du bon côté en rehaussant notre échelle de valeur, en s’évaluant différemment.

Écrit par Agathe Raymond

2 Comments

  1. Marie-Laure dit :

    Merci Agathe pour ce bel article.
    Quand on a pas eu l’habitude d’être satisfait de soi et que l’on décide de changer, il y a des moments de déséquilibre et de « mal-être étrange ». Parfois, quand je suis parfaitement satisfaite de moi (quelque soit les imperfections de ce que j’ai réalisé) j’ai l’impression d’avoir un Ego qui gonfle démesurément ! Surtout si j’essaie de partager ma joie de réussite avec d’autres. Je trouve difficile d’être pleinement satisfaite tout en maitrisant mon Ego : ne pas se sous-estimer ni se surestimer, savoir être heureuse sans basculer dans l’auto-satisfaction décalée…
    Par ailleurs, plus j’avance à gouter la vie avec plaisir, moins je supporte mes vieilles habitudes de pensées qui reviennent perfides et sournoises ;-) … ça m’énerve quand je me surprends à penser encore avec mes anciens schèmes de pensée. Quand bien même je sais qu’il faut accueillir et laisser filer ces pensées, je manque de patience pour me dévêtir de 40 ans de déplaisir et de peurs…mais bon, je m’accroche, parce que entrer dans le Plaisir de la vie, ça vaut vraiment tous les efforts à accomplir.
    Merci encore pour tes articles qui jalonnent mon parcours et m’encourage.

  2. pascale dit :

    Bonjour Agathe,

    merci pour cet article qui me parle. cela tombe à point.

    j’attends avec impatience le prochain article. :)

    bises
    pascale

Laisser un commentaire




Voir le calendrier des rencontres ressourcement >

octobre, 2017

lun

mar

mer

jeu

ven

sam

dim

-

-

-

-

-

-

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

Aucun événement

SUIVEZ-NOUS SUR
LES RÉSEAUX SOCIAUX :


X