L’âme et la matière, Guérir ou souffrir?

Nos expériences karmiques ont mis en place un mécanisme de défense, de protection, d’attaque ou simplement de négation de soi et de ses véritables besoins.
Tout au long des expériences de l’âme dans la matière, l’être humain s’est déconnecté du véritable sens de sa venue dans la matière. L’humain a préféré se référer à sa conscience d’humain et à ses rapports avec les autres humains plutôt que de se référer aux multiples raisons que son âme a pour vouloir se réincarner dans cette famille, à cette époque, dans ce pays, dans l’environnement que l’âme choisit pour poursuivre son ascension vers son corps de Lumière.
L’ignorance des véritables raisons de notre incarnation a généré des souffrances et des blessures avec lesquelles nous faisons tant d’efforts pour nous en libérer.
Du fait que nous nous sommes placés en victime ou en bourreau, en un être soumis obéissant à toutes les bassesses et les actions honteuses qui nous étaient demandées par peur d’être rejeté, abandonné, humilié ou d’être victime d’injustice ou de trahison a fait de nous un humain en réaction contre l’autorité, le pouvoir, l’obéissance, la domination de toutes sortes, etc.
Nous avons voulu nous défendre ou nous protéger, de l’humain qui manifeste envers nous des attitudes ou des comportements ou qui démontre des intentions malveillantes à notre égard. Nous nous servons des souvenirs d’émotions souffrantes pour nous placer sur la défensive, l’attaque, la protection.
Très souvent nous devenons le bourreau accusant l’autre d’être responsable de nos souffrances, de nos malheurs, des sensations désagréables que nous ressentons intérieurement. Par notre façon de faire sentir à l’autre que nous sommes victimes de ces agissements, nous l’accusons et le faisons sentir coupable, méchant, indigne de confiance, etc.
Nos rapports entre humains ne sont pas adaptés à la mission de notre âme. Nous oublions facilement les raisons pour lesquelles notre âme a choisi de vivre ces expériences avec ces personnes mises sur notre chemin. Nous nous enfonçons encore plus profondément dans une souffrance qui s’amplifie d’expériences en expériences, qui augmente l’intensité de nos blessures. Et c’est un cercle infernal qui s’installe nous laissant prisonnier de nos souffrances, de nos attitudes, de nos interprétations de toutes sortes, laissant de côté notre véritable mission; celle de notre âme.
Lorsque nous avons mis en place ces mécanismes de défense, de protection, de fuite, d’attaque, de soumission et de nombreux autres mécanismes tous aussi tordus et négatifs les uns les autres, nous avons cru éviter ainsi de souffrir.
En essayant d’éviter le déplaisir de ne pas se sentir aimé, choisi ou donnant toute la place à notre peur d’être décevant, de ne pas être à la hauteur, en écoutant uniquement nos souffrances plutôt que de chercher les raisons pour lesquelles notre âme a mis sur notre chemin de telles expériences nous avons coupé le contact avec notre âme et avec notre Conscience Lumineuse et Divine, avec l’être cosmique en évolution que nous sommes.
Notre façon de réagir devant certaines émotions, devant la peur de souffrir, devant le refus de croire en nous et à notre âme nous a conduit à ces états de souffrances, d’impuissances, de démotivations, de victimes soumises par peur d’être abandonné, etc.
Guérir ou souffrir est là la grande question, la remise en question de la façon dont nous réagissons dans la vie.
Il nous est possible de trouver la façon de s’auto-guérir, de faire taire ce mental qui nous laisse dans l’illusion que « se défendre est la seule façon de s’en sortir ».
- Pourquoi ce combat intérieur avec nous-mêmes?
- Pourquoi ne pas croire en une Puissance Supérieure?
- Pourquoi ne pas croire à notre âme?
- Pourquoi ne pas croire à l’Intelligence du Grand Tout, de Dieu, de l’Être Suprême qui est formé d’une parcelle de chacune de nos expériences?
Notre union de l’âme à la matière, de l’humain qui retrouve Lumen, (sa Lumière intérieure) nous apporte réconfort, lumière, confiance, estime de soi.
Notre âme poursuit inlassablement son ascension vers la Lumière, elle connaît le chemin de notre évolution. Elle connaît les émotions et les sentiments qu’elle vient gérer dans cette vie-ci.
Notre âme est cette Lumière qui éclaire notre conscience et qui nous permet de nous réconcilier avec le passé, le présent et avec ce qui est à-venir.
- Pourquoi continuer à souffrir inutilement?
- Pourquoi ne pas choisir la guérison de nos souffrances et de nos blessures profondes?
- Pourquoi ne pas réviser notre façon de réagir devant certaines situations et de changer nos pensées défaitistes en pensées progressives.
Voilà autant de questions et de réponses auxquelles j’essaierai de mettre de la Lumière dans mon prochain article.

Notre prochain article : L’âme et la matière, agir et s’affranchir des émotions captivent de nos souvenirs.

Laisser un commentaire




Voir le calendrier des rencontres ressourcement >

avril, 2018

lun

mar

mer

jeu

ven

sam

dim

-

-

-

-

-

-

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

26avr15 h 00 min16 h 00 minRencontre ressourcement - EN DIRECT

SUIVEZ-NOUS SUR
LES RÉSEAUX SOCIAUX :


X